douance.be asbl
Enfants, ados et adultes à haut potentiel (HP)
2057, Chaussée de Wavre (Forêt de Soignes - Autoroute E411)
1160 Bruxelles (Auderghem), Belgique

Recherche :
"douance.be : souvent (mal) imitée, jamais égalée ... "
Adultes HP
Caractéristiques
Hyperstimulabilité
Textes
Self-test douance
Témoignages
Le défi des adultes HP
Mythes et idées reçues
Liens
Gifted
Livres

JSF, l'adulte surdoué


Témoignages d'adultes doués ou surdoués

anonymes, pêchés ici et là sur le net, dans le seul but de permettre à d'autres de s'y reconnaître.

J'ai 20 ans, j'habite en Suisse, je suis plus surdouée que vous tous, bien sûr, et surtout dans le domaine du "pinaillage" où je me suis déjà distinguée à plusieurs reprises. J'ai même pu gagner un prix au Championnat mondial des emmerdeuses.
Je suis même invitée comme juge international pour le Concours des Jeunes intellos cons (non, non, ce n'est pas incompatible). Mon talent est donc formellement reconnu à ce niveau.

Dès l'âge de 3 ans, je faisais des gros gribouillis sur ma feuille. Je suis d'ailleurs très fière des plans de maison et des bonshommes que j'ai dessinés à cet âge. Tout le monde les trouvait moches, mais je sais au fond de moi que mon talent était simplement non reconnu à l'époque. A l'âge de 4 ans, j'ai commencé à lire avec une facilité déconcertante. Un an plus tard, j'ai écrit mon premier roman, une histoire débile et ennuyeuse d'au moins 20 pages. Je me rendais à peine compte combien je devais sembler particulièrement pompante aux yeux des autres tant mon saut de classe et mes résultats incroyables à un test de QI avaient gonflé mon égo, à un point que vous pouvez à peine imaginer, bande de petits minables. A 10 ans, j'ai écrit mes premiers best-sellers, composé mes premiers morceaux de musique, etc. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point je suis exceptionnelle !!!Ca, c'est le "bon" côté de la chose. Le "problème", à part mon sale caractère, ma mégalomanie et mon égo surdimensionné, c'est que mes résultats scolaires n'étaient pas à la hauteur de mes énormes capacités, sans doute parce que le système scolaire et les enseignants étaient si peu intéressants à mes yeux que j'avais commencé à me désintéresser de tout. Comme je suis, depuis toujours, une chieuse, je n'ai jamais fait mes devoirs comme on l'attendait. Je restais malgré tout excellente en français où je brillais par ma langue de vipère et mon caractère bien trempé!Après avoir passé mon bac à 17 ans (j'aurais pu le faire avant, mais j'ai eu peur de rendre jaloux les gens autour de moi) et grâce au soutien de mon professeur de français (le seul à me supporter), je suis rentrée en faculté de médecine. J'ai bien évidemment réussi la première année, les deux doigts dans le nez et sans ouvrir un seul cours tant le niveau était insuffisant par rapport à mon immense potentiel intellectuel. La seconde et dernière année, je me suis plantée royalement pour laisser croire aux pauvres autres étudiants que, moi aussi, j'avais des failles. Me voilà donc maintenant en fac, toujours très à l'aise évidemment, m'ennuyant comme un rat mort puisque je n'ai pas le moindre effort à faire. Je suis donc la meilleure partout... Y aurait-il malgré tout une faille en moi? Car, malgré ma grande gueule et mon caractère d'emmerdeuse, je ne suis pas heureuse d'être surdouée. Inconsciente que j'étais de mon asocialité, je n'ai pratiquement pas eu d'amis du fait, bien sûr, de ma surdouance et de quelques profs anti-pédagogiques qui osaient me demander de me taire de temps en temps et de ne pas revendiquer sans arrêt ma supériorité.A ce jour, je suis évidemment célibataire et je n'ai jamais eu de petit ami. Les hommes que je rencontre ne m'arrivent jamais à la cheville et je ne pourrais pas vivre avec un individu inférieur à moi. Je ne trouverai donc probablement jamais l'âme soeur. Mon frère est surdoué également. Toutefois, il est certainement plus doué que moi au niveau de ses compétences sociales, car de son côté, il a parfaitement réussi à s'intégrer à l'école. Mes parents me reprochent souvent ma manière d'être, mais je sais pertinemment bien qu'ils se trompent et que je suis simplement la plus surdouée du monde et donc, bien entendu, incomprise!J'ai obtenu l'année dernière un score impressionnant (même si j'auvais espéré plus) au test de Stanford-Binet passé chez un psychologue sans doute incompétent pour évaluer mes capacités.

Je serais heureuse de correspondre avec des surdoués de mon âge, à condition que ceux-ci s'approchent un minimum de mon niveau intellectuel. Ils devront toutefois se débrouiller pour trouver mon témoignage sur le net, vu que je suis très incohérente et souhaite rencontrer d'autres personnes sans mettre ces autres personnes au courant (derrière ma grande gueule, je suis une petite fille timide et frustrée qui n'ose pas s'assumer dans la réalité).


Renouvelez votre cotisation pour 2016 !!
N° compte Belfius :
IBAN BE98 0688 9021 4493
BIC
GKCCBEBB

Par où commencer ?
Accès membres
Forum douance.be

Agenda
Plan d'accès
Newsletter/Facebook
Contact

Soirées d'info à Bruxelles et Liège
Conférences
"Scolarité obligatoire"
"Parcours professionnel"

Activités du mercredi :
Ma classe Kangourou 2015-2016

Stage Motivation/Méthode de travail pour ados du secondaire
Ateliers Adultes : Vendredi soir toutes les 2 semaines !!

"douance.be : souvent (mal) imitée, jamais égalée ... "

Copyright © 2003-2016 douance.be asbl - Thierry Biren - 7 mars 2016